Passer au contenu

Réalisation coup de coeur 2020: parc Eolien d’Allainville aux Bois

Après l’année 2017 où nous avons fourni pour la première fois du béton prêt à l’emploi pour un parc Eolien à Boissy La Rivière -91690- (6 Eoliennes) à la Société Fonda solution, puis en 2019 pour le parc Eolien d’Angerville -91670- pour le compte de la Société INEO (9 Eoliennes), nous avons à nouveau en 2020 alimenté en Béton prêt à l’emploi un parc Eolien, celui d’Allainville aux Bois -78660- pour la Société GÉCITEC filiale du groupe SADE.

Ce parc Eolien constitué de 5 Eoliennes V117 de VESTAS a débuté fin Février 2020 pour le béton de propreté pour finir début juin, l’épidémie du coronavirus bloquant le chantier durant six semaines.
Le béton retenu, après des essais de convenance, par le Maitre d’œuvre à savoir la Société ELYS (Agence de Paris) pour son client EDF, était du C35/45 XF1 CEM II 42.5R D20 S3 CL 0.40 pour l’assiette des Eoliennes pour un volume global de 2 275 M3, et du C45/55 XF1 CEM II 42.5R D20 S3 CL.040 pour le socle avec un volume global de 133 M3.
Au préalable et afin d’assurer la stabilité de 3 Eoliennes, des massifs sur pieux ont été réalisés par la Société ATLAS FONDATION en C30/37 XC1/C2 CEM III 42.5N LH-SR D20 S4 CL 0.65 pour un volume global de 500 M3.

Le matériel mis en œuvre pour cet ouvrage était de 20 camions toupies et de deux pompes à bétons de 36ML (Société ISP). Pour le nettoyage des toupies la Société GECITEC à mis à la disposition des chauffeurs 2 ECONETS*. Nous avons fait appel a la société BMC en centrale de secours, mais aussi pour alimenter en complément le chantier.

*Système breveté ECONET (100% Made in France) : Permet la filtration, la décantation et la valorisation de l’eau de l’industrie et des chantiers de BTP.
Les eaux souillées et chargées sont décantées ou simplement filtrées et traitées par injection de CO2 ce qui permet une fois traités de rejeter en milieu naturel les effluents
.
 
Avant le lancement du bétonnage la météo était consultée afin de relever la température et de s’assurer que le coulage était possible.
Le rendement demandé était de 70m3 heure et le début du chantier commençait a partir de 5h30 pour une fin de déchargement à 15h00.

Le déroulement des opérations était le suivant :
Installation des deux pompes sur la plateforme puis remplissage en béton de l’Eolienne en démarrant au cœur du massif sur 30cm d’épaisseur et en tournant en forme d’escargot pour faire passer le béton sous le socle de la cage. Une fois la première passe réalisée on revenait à l’axe pour refaire une deuxième passe selon le même procédé. Une fois arrivé a environ 10cm sous le ferraillage continuation de remplissage en C35/45 et commencement du déversage du béton C45/55 pour le socle. Une fois celui-ci terminé et taloché on terminait de remplir l’assiette en C35/45 pour terminer par la mise en place d’un produit de cure effectué par la Société GECITEC.

Des essais de contrôles étaient réalisés par un laboratoire extérieur ABC (Auto Béton Contrôle) sur le chantier toutes les 3 toupies pour le test slump (affaissement) puis réalisation de 8 séries de 6 éprouvettes sur le C35/45 et une série de 6 éprouvettes sur le C45/55 pour chaque Eolienne (soit 270 éprouvettes sans compter les contrôles internes effectués par nos soins et par la centrale BMC).

Retour en haut